Décidément , le candidat à l’élection présidentielle française , le journaliste et polémiste Éric Zemmour ne porte pas les sénégalais dans son cœur, bien au contraire . ( Par Ibou COLY)

Après avoir mis l’essentiel du trafic de drogue en France sur le dos des immigrés sénégalais , Éric Zemmour a encore franchi un cap en menaçant cette fois de taxer ou tout simplement de bloquer les transferes d’argent durement , dignement et honnêtement gagné par ces derniers vers leur pays d’origine , en cas de victoire à l’élection présidentielle.

Mais cet acharnement est d’autant plus choquant et incompréhensible que c’est c’est l’homme d’affaires breton Vincent Boloré qui se cache derrière cette candidature raciste , xénophobe et islamophobe .

Oui Vincent Boloré , l’homme qui ne cesse de monopoliser des pans entier de l’économie africaine qui soutien quelqu’un qui déteste les africains , une logique très étrange .

Le groupe Boloré contrôle avec son entreprise ( Boloré Logistique Africa ) 17 ports du continent notamment d’Abidjan en Côte d’Ivoire , Poite-Noire en RDC , de Douala au Cameroun, Lomé au Togo , Tema au Ghana etc.
Boloré c’est aussi l’exploitation agricole de milliers d’hectares de palmiers pour l’huile , des constructeurs ferroviaires mais le géant de la communication et de conseils mais surtout de publicite , Havas .

Havas qui a valu en 2018 la garde à vue et la mise en examen de l’homme d’affaires Boloré pour ingérence et corruption dans les élections présidentielles en Guinée en 2010 et au Togo comme soutien aux candidat Alpha Condé et Faure Gnassingbé.

Présent dans plus de 46 pays , 25 000 collaborateurs avec plus de 250 agences , le groupe Boloré a réalisé un chiffre d’affaires record en 2016 avec plus de 7,4 milliards d’euros .
Aujourd’hui l’Afrique pèse plus de 25% des bénéfices du total du groupe Boloré .

C’est ce Boloré là qui veut imposer ce projet funeste au français du polémiste .
Éric Zemmour , un homme condamné par la justice française pour des propos racistes ,

Mais ce malaise Zemmour- Bolore ne dérange pas seulement l’Afrique , en France, la colère ne cesse de monter , surtout dans la classe politique.

Il y a quelques jours , la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen a tapé du point sur la table pour mettre en cause Cnews, la chaîne d’information du milliardaire .
《 monsieur Boloré doit comprendre que c’est n’est pas aux patrons de presse de décider encore une fois , qui doit être président de la République》.

En effet il n’a échappé à personne que le groupe de presse de l’homme d’affaires Vincent Boloré a choisi son camp et a mis tous les moyens médiatiques pour tenter de faire gagner Éric Zemmour l’élection présidentielle .

Pour rappel , Mr Boloré est le patron de Vivendis , propriétaire de Canal +, Cnews , Direct 8 , Cstar mais aussi comme actionnaire majoritaire du groupe Lagardère propriétaire de la radio Europe 1 , du JDD ( journal Du Dimanche ) , de Paris Match ..

D’ailleurs l’ancien président François Hollande s’est récemment agacé à son tour de cette posture de Vincent Boloré.《 Trump est passé de la télé-réalité à la Maison Blanche, mais il était le candidat du Parti républicain, tandis que Zemmour est le candidat d’un groupe audiovisuel”.

Et l’ex patron du parti socialiste d’enfoncer le clou “on reprochait à Silvio Berlusconi de mettre ses télés au service de sa carrière politique, mais maintenant, il y a un groupe privé, celui de Bolloré, qui a choisi Zemmour comme porte-parole de ses intérêts.”

Quant à Emmanuel Macron sa relation avec l’industriel français est plus que jamais exécrable et l’Elysée parle même de Fox News à la française pour s’indigner de la mobilisation des moyens aussi gigantesque du groupe Boloré au service d’Éric Zemmour.

L’entourage du président français considère qu’il y désormais un ticket Éric Zemmour-Vincent Boloré qui mène ” une croisade ” pour accéder au sommet de l’état .
Le clan Macron soupçonne même Vincent Boloré de lorgner sur le puissant quotidien de droite Le Figaro.

Justement le parlement français a décidé d’ouvrir une enqujête pour éviter qu’un jour , un projet politique dangereux ne puisse accéder au pouvoir à travers ce genre de concentration de puissance médiatique ,

Dans les prochains mois, monsieur Boloré , monsieur Bouygues , propriétaires notamment de ( TF1 LCI, M6 TFC , RTL , etc..) et d’autres patrons de presse seront entendus .

Finalement , ce duo infernal Boloré Zemmour, ne dérange pas que les musulmans, les africains , surtout les sénégalais , mais génére aujourd’hui beaucoup d’inquiétude dans ” le pays des droits de l’homme “

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *