L’artiste Mama Guéréty promeut l’alliance entre la culture et l’entreprenariat agricole…

L’artiste Mama Guéréty, en collaboration avec le Comité Allez Casa et l’Association des étudiants de la Casamance Kékendo et le Centre Culturel Régional Blaise Senghor, organise, par le biais de son association Mama Guéréty Family, une formation de trois (3) jours sur l’entreprenariat vert et la transformation de fruits locaux. Cette activité est prévue du 8 au 10 décembre 2021 ambitionne d’autonomiser les artistes, les jeunes et femmes de la Casamance et les rendre plus résilients face aux chocs comme la Covid-19.Allier culture et développement local, à travers l’entreprenariat. Telle est l’approche choisie par l’artiste Mama Guéréty pour offrir des conditions de résilience et d’épanouissement aux artistes et, de manière générale, aux jeunes et femmes de la région Sud du Sénégal (Casamance).

De son vrai nom Fatou Badji, l’artiste-compositeur a puisé sa motivation du constaté fait sur les effets négatifs de la pandémie de Covid-19 qu’ont subi les artistes qui n’avaient que leurs « guitares, batteries etc » pour subvenir à leurs besoins.

Pour renverser cette tendance, Mama Guéréty, en collaboration avec le comité Allez Casa, l’Association des étudiants de la Casamance Kékendo et le Centre culturel régional Blaise Senghor, organise, par le biais de son association Mama Guéréty Family, une formation de trois jours sur l’entreprenariat vert et la transformation de fruits locaux.

La session de formation à travers son initiative « La Culture en levier pour un Développement endogène et durable de la Casamance » lancée ce 8 doit prendre fin le 10 décembre 2021 au centre culturel régional Blaise Senghor; en prélude à la journée de Gala à la Casamançaise prévue 11 décembre 2021 au même lieu.

Les organisateurs ont profité de la journée de lancement présenter, d’une part, des initiatives et projets de développement qu’ils s’efforcent à mettre en œuvre en Casamance et, d’autre part, appuyer l’entreprenariat des femmes et des jeunes par la capacitation en entreprenariat vert et une formation en transformation des fruits et céréales locaux en Casamance avec une restitution sous forme d’exposition, le 11 décembre, jour du Gala à la Casamançaise.

Les initiateurs de ce projet d’activités culturelles et socio-économiques, dont Mama Guéréty Family, Allez Casa et la startup EcofromAfrica, déroulent, chacun de son coté, des initiatives de développement qui ciblent la Casamance. Ils envisagent, désormais, une mutualisation et une harmonisation des efforts des différentes parties prenantes autour de l’artiste porte-voix de la Casamance, Mama Guéréty.
Le projet de l’artiste est magnifié et appuyé par le cofondateur de la startup EcofromAfrica. Clément S. Sambou souligne que leur accompagnement est orienté vers le renforcement de des capacités des producteurs et des communautés à travers l’apprentissage par la pratique.

A l’en croire, l’apprentissage et l’enseignement se déroulent au champ dont les conditions défissent la plus grande partie des thématiques de la formation. Dans la formation, il indique que les vrais problèmes du champ sont observés et analysés depuis la plantation jusqu’à l’assiette.

Dans leur démarche, Mama Guéréty et ses partenaires ambitionnent, à terme, de renforcer l’expertise des artistes qui deviendront des producteurs agricoles formés, des jeunes et femmes de la Casamance en général en les mettant au centre de la formation. Tout cela aura pour finalité, selon les acteurs, l’autonomisation économique des jeunes et femmes casamançais à travers la culture et  la chaine de valeur agriculture.

Bassirou MBAYE ( Lejecos Journal de L’économie #senegalaise–)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *