Épidémies et relations diplomatiques : réflexion relative au cas sénégalais sous Macky Sall

L’apparition de l’épidémie d’Ébola en Afrique de l’ouest et particulièrement en Guinée a poussé Macky Sall à fermer les frontières terrestres et aériennes avec la Guinée( 2014). Malgré ces mesures un jeune étudiant guinéen, porteur du virus Ébola, a été retrouvé à Dakar.au cours d’une cérémonie qu’il présidait le lundi 2 septembre 2014 à Dakar et réagissant à la présence de ce porteur de virus Ebola,Macky Sall d’un ton menaçant avait brandi la possibilité d’une poursuite judiciaire contre cet homme considéré comme responsable de l’entrée du virus ebola au Sénégal.

Les populations guinéennes et sénégalaises habituées à vivre dans la concorde et la solidarité n’en revenaient pas face à ce manque de sérénité du président Macky Sall.Des pays comme le Mali, le Maroc, le Burkina…ont quant à eux manifesté leur solidarité face à ce peuple frère de Guinée.

Aujourd’hui c’est ce Macky Sall qui veut passer pour le porte étendard contre l’isolement de l’Afrique du Sud depuis la découverte du variant Omicron.Qu’est ce qui a changé entre temps chez Macky Sall et qui pourrait aider à comprendre sa nouvelle posture ? Il accorde à l’Afrique du Sud ce qu’il a refusé à la Guinée ( voisine immédiate) même s’il faut préciser que nous nous opposons à l’isolement actuel de l’Afrique du Sud par certains pays.

Abdou Sané ancien députéTéléphone +221 701059618

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *