𝗗𝗲 𝗵é𝗿𝗼𝘀 à 𝘇é𝗿𝗼 𝗕𝗶𝗴𝗻𝗼𝗻𝗮, 𝗟𝗲 𝗰𝗵𝗮𝗻𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀’𝗶𝗺𝗽𝗼𝘀𝗲. ( Par Prosper Bienvenue Sagna)

Il fut ministre de la jeunesse en 2007, Maire en 2009 puis ministre des sports à la même année devenu le nouveau homme fort de Bignona tellement d’espoirs fut placé en lui, l’on se disait en fin Bignona tient son Messi, celui qui délivrera la commune et rallumer cette lueur d’espoir à une jeunesse qui ne demandée que du travail pour joindre les 2 bouts, une population qui ne souhaitait que la construction d’une ville moderne et émancipée.

Hélas c’était trop demandé à un maire qui avait tout pour réussir et répondre à l’attente de son peuple.
La réalité est autre !!!
Des rêves brisés, Des promesses non tenues
Du Stade départemental de Bignona au pôle économique un tableau sombre, du stade municipal à la place publique, désespoir est le maître mot.

𝗠é𝗿𝗶𝘁𝗲 𝘁-𝗶𝗹 𝗨𝗻𝗲 𝘁𝗿𝗼𝗶𝘀𝗶è𝗺𝗲 𝗰𝗵𝗮𝗻𝗰𝗲 ?

⚫️2009 il annonce la construction du stade départemental de Bignona l’entamant avec la clôture résultat on le connaît tous un champ de patate
⚫️Juillet 2020 il annonce la construction du stade municipal à hauteur de 205 millions pour 8 mois y’a que la clôture jusque là.
⚫️Pôle économique avec ces fameux 1500 emplois résultat toujours non fonctionnel
⚫️La place publique de Bignona composée d’une mini clôture des pavés et un podium vaut-elle 44 millions ?

Le changement s’impose l’heure est venue pour Bignona de sanctionner ce maire qui ne respecte ni sa population ni ses promesses
La page Keita doit tourner.
A la jeunesse de Bignona le moment est venue de prendre notre responsabilité et d’assumer le changement.

La jeunesse, l’espoir
We love Bignona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *