Sonko 1, Macky 0 : quand le leader de Pastef dicte la cadence à Macky Sall.( Par Adama DIOUF)

Mercredi, Sonko déclare : “Nous voulons la paix, mais ça dépend de Macky Sall”.

Vendredi, Macky réplique : “Personne ne peut m’intimider”
.
Personne, c’est Ousmane Sonko que le président de la République et de l’Apr ne veut prononcer le nom. Mais n’empêche qu’il a répondu à celui qui répète toujours: qu’il a un “seul et unique interlocuteur dans la mouvance présidentielle, et c’est Macky Sall”.

Suffisant pour que le leader des Patriotes savoure sa victoire de communication et politique comme l’illustre son post après la bourde du chef matamore de l’Apr.

“La raison d’être du discours est de faire agir l’autre”. C’est ce que Alexandre Dorna appelle la ” Fonction rhétorico-persuasive”. Sonko l’a bien réussie. Et de surcroît , dans sa réaction, Macky Sall reconnaît implicitement que PROS lui fait peur autant. Sinon, il n’allait jamais faire cette triste bravade devant ses militants et son fameux griot de fraîche date.

Cette sortie prouve que c’est le leader de Pastef qui crée l’actualité. Il la crée quand il veut, comme il veut où il veut et la laisse quand il veut.

Bref, c’est Sonko qui dicte la cadence à Macky.

Adama DIOUF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *