Locales 2022: Désavoués Par les cours d’appel, les préfets sonnent la rébellion..

Désavoués par les Cours d’appel après avoir rejeté plusieurs listes de l’opposition, les préfets ruent dans les brancards.

Ces autorités administratives, qui ne digèrent pas les annulations de leurs décisions, déclarent que les magistrats ne leur ont pas donné la possibilité de s’expliquer sur les motivations des rejets.

Selon ces préfets contactés par Source A, ils ont des mémos de défense qui sont des sortes de preuves documentées justifiant les rejets des listes de Yewwi et d’autres coalitions de l’opposition.

Ils s’attendaient, d’après le journal, à ce qu’on leur demande de produire une version contradictoire pour justifier leurs décisions.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *