Affaire de passeports diplomatiques : Les deux députés livrés à la justice.

L’Assemblée nationale a procédé, hier, à la levée de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Villiemmbo Biaye et El Hadj Amadou Sall, tous les deux cités dans la supposée affaire de trafic de passeports diplomatiques.

La majorité des parlementaires ont voté pour cette levée d’immunité parlementaire «afin de permettre à la justice de faire son travail».  Il y a eu 84 voix pour contre trois abstentions. La balle est désormais dans le camp du magistrat instructeur pour enquêter sur ce dossier de trafic de passeports diplomatiques qui tient en haleine le pays depuis bientôt deux mois.

Le ministre de la Justice, Malick Sall qui est l’auteur de cette demande s’est réjoui de cette attitude des parlementaires qui «malgré l’attachement et les affinités» avec les deux suspects ont voté la levée de leur immunité. «Je sais que c’est douloureux pour vous de voir des collègues être livrés à la justice pour éclairer cette affaire. Mais sachez que c’est le devoir professionnel qui nous l’impose», indique le ministre de la Justice. Le député Biaye affirme qu’il est conscient que le droit sera dit. «Je reste positif», dit-il. Il a, par la même occasion, rassuré ses collègues et les a appelés à la retenue.

Magib GAYE 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *