OUSMANE SONKO À LA MARIE DE ZIGUINCHOR, UN DÉFI À RELEVER POUR CONTINUER LA COURSE EN 2024. ( Par MAMADOU SANÉ)

Je fais partie de ceux qui ont considéré sa candidature à la mairie de Ziguinchor comme un danger pour sa carrière politique. La raison en est simple, tonitruant dans l’arène politique briguer la mairie de Ziguinchor le plonge au cœur des affaires. Un défi pour lui à relever devant un État qui cherche à tout prix « l’effacer de l’espace politique sénégalais ». L’horizon 2024 est loin et reste un marathon pour lui. Une fois qu’il gagne la marie de Ziguinchor sa gestion sera scrutée au peigne fin afin de le confondre et le museler avant 2024. Il a de forte chance pour être maire, un couteau à double tranchant.

Sonko sera à l’épreuve si la chance lui sourit pour mettre en marche sa vision managériale de la politique. Il n’a pas droit à l’erreur car la moindre faille dans sa gestion aura des représailles sur sa course à la présidence. Mais, il a osé briguer la mairie de Ziguinchor sachant bien qu’il occupe une très bonne position pour la gagner. C’est un défi qu’il s’octroie et se doit de remporter. Cela s’appelle du courage politique. Et qui ose peut! Cela peut certainement être le déclic de sa carrière politique s’il réussit le pari. Alors la présidence sera une conquête ouverte à boulevard pour se mettre à l’épreuve et conquérir la sympathie des sénégalais.

Tout se joue à Ziguinchor s’il parvient à battre ses adversaires sinon un recommencement s’impose à lui. D’où le danger de sa candidature. J’aurai souhaité qu’il choisit un de ses lieutenants et de se concentrer sur les présidentielles afin de bien peaufiner ses stratégies. Nous lui souhaitons bonne chance pour un changement profond…

Mamadou Sané, professeur de lettres, journaliste de Diegoune Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *