DU SANG ENCORE DU SANG AU FOGNY : Le diable a encore sévi. ( Foussy Diédhiou)

Fidèle à ses habitudes et dans les atours d’un félin affamé, il a encore frappé avec férocité, déchiquettant d’innocentes vies pleines d’allant et d’ambitions.

Oui, Kandiadiou et le FOGNY pleurent ses enfants. Ils sont partis à jamais, arrachés à leur affection qu’ils ont été par le train de la haine et de la barbarie. Leur seul tort, la jouissance de la liberté d’aller et de venir sur le territoire de la République. Quel funeste châtiment pour le peuple du FOGNY ?

Il est certainement temps que le FOGNY se remette en cause afin de se poser les véritables questions du pourquoi, du comment, à quelles fins une telle entreprise ?Trop de sang a coulé.Ça suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *