BIGNONA/ DJINAKY : LES ÉTUDIANTS DE LA COMMUNE REBOISENT LA MANGROVE.

L’Amicale des élèves et étudiants de la commune de Djinaky vient de poser un acte citoyen en s’investissant dans le reboisement de la mangrove à la date du Dimanche 26 Septembre à Badiana. Cette journée s’inscrit dans le cadre de la restauration de notre environnement et de lutter contre le réchauffement climatique.


Nous tenons à remercier vivement l’ensemble des élèves et étudiants de la commune de Djinaky qui ont participé à ce programme de loin ou de pré.


Nos remerciements vont aussi à l’endroit des anciens membres de cette Amicale qui ont accepté d’accompagner les étudiants par des soutiens considérables pour la réussite de ce programme, j’aimerai citer nommément M.Siaka DIATTA ancien Président de cette Amicale à l’UCAD, M. Bourama Yoro DIEDHIOU ancien Président de cette Amicale à l’ENO(UVS) de Bignona, M. Mansour SONKO ancien SG de cette Amicale à l’ENO(UVS)de Bignona, M. Mamadou Sautino DIEDHIOU ancien SG de cette Amicale à l’UCAD et aussi mention spéciale à l’ASDECOD (Association pour le développement de la commune de Djinaky ) avec son Président Alphoussény Amarta Diémé, au village de Badiana particulièrement au chef du village M. Malang DIÉMÉ… à nos partenaires dans ce programme l’ONG Océanium avec le frère Youssouph DIEDHIOU qui nous a assuré la fourniture de la mangrove.


Nos félicitations vont aussi à l’endroit du Grand artiste compositeur M. Souleymane BADJI alias Pox B de Sindian, le Chef du cantonnement militaire de Badiana Adjudant Sylla, aux autorités locales particulièrement à M. Bécaye DIEDHIOU premier adjoint au Maire de la commune de Djinaky pour la volonté manifeste de mise en relation.


Mention spéciale à M. Lamine Cissé Président de la commission Finance au conseil Départemental de Bignona pour la mise en relation assurée, à l’association Envi qui a honoré l’invitation .


Nous vous disons tous “abaraka”.
Ensemble le travail et la collaboration continue pour assurer notre développement territorial.

Par Cheikh Amadou Fadyl Diedhiou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *