Trafic de faux passeports et cartes de séjour de l’UE: les mis en cause passent aux aveux et font des révélations

Interpellée suite à l’arrestation de Ndèye Bineta Ndiaye, chef d’entreprise domiciliée à Nord Foire, à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD) avec une fausse carte de séjour, Ndèye Yandé Seck a reconnu les faits portés à sa charge. Elle a déclaré aux enquêteurs avoir proposé à sa voisine la délivrance de la carte de séjour avec laquelle elle pourra voyager en France. Pour ce faire, elle a demandé 5 millions F Cfa reçus en deux tranches. 

Poursuivant, elle a fait savoir que c’est son présumé complice Lamine Samba qu’elle a hébergé chez elle avec son épouse qui connait directement le faussaire qui a confectionné le faux document remis à Ndèye Bineta Ndiaye. Ce dernier serait identifié sous le nom de lamine Seydy, ressortissant gambien établi en Allemagne.

Quant aux 10 passeports trouvés à son domicile lors de la perquisition, elle a soutenu que tous les passeports sont authentiques à l’exception des deux passeports français et espagnol, qui eux relèvent du faux. 

Revenant sur leur modus operandi, elle a expliqué que chaque carte de séjour est établie en contrepartie de la somme de cinq millions (5.000.000) F Cfa et six millions cinq cent mille F Cfa (6.000.000) par faux passeport.

Avec pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *