Ligue des champions : première gâchée pour le trio Messi-Mbappé-Neymar

Alignés pour la première fois ensemble mercredi soir, Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi n’ont pas brillé dans le match nul concédé par le Paris Saint-Germain à .

Le trio Neymar, Kylian Mbappé et Lionel Messi a fait ses premiers pas avec le PSG en Ligue des champions contre Bruges le 15 septembre 2021.

Depuis le 10 août dernier et l’arrivée officielle de Lionel Messi à Paris, 45 jours se sont écoulés et pas un seul sans se demander ce que donnerait l’attaque parisienne avec l’apport du sextuple Ballon d’or. Mais sa première titularisation aux côtés de Neymar et de Kylian Mbappé n’a pas fait d’étincelles. En déplacement chez le FC Bruges, le PSG a été malmené et tenu en échec (1-1) pour son entrée en lice en Ligue des champions mercredi 15 septembre. Au cours d’une soirée compliquée, les joueurs de Mauricio Pochettino ont très souvent frisé la correctionnelle, asphyxiés par le pressing de Brugeois plus mordants. Ils ont passé plus de temps à subir plutôt qu’à produire du jeu. L’alimentation du trio offensif a été soit coupée à la source soit grâce à un marquage individuel strict, à l’image de Neymar, poursuivi par Clinton Mata jusqu’au coeur de sa défense (12e).

Seulement 50 minutes ensemble

Les occasions de combiner n’ont pas été nombreuses, d’autant qu’ils n’ont pu passer que 50 minutes ensemble sur le pré car Kylian Mbappé est sorti sur blessure au retour des vestiaires, touché à une cheville (50e). Pas aidée par l’entêtement de Neymar, décidé à faire la différence balle au pied malgré une condition physique loin d’être optimale, et par l’intégration très récente de Messi, l’attaque parisienne n’a pas répondu aux attentes placées en elle (64% de possession et seulement 9 tirs, dont 0 de Neymar).La seule fois où les joueurs de Mauricio Pochettino ont fait mouche, c’est un milieu, Ander Herrera, qui a propulsé le ballon au fond des filets sur un centre en retrait de Kylian Mbappé venu de la gauche (15e). Un but qui ressemble beaucoup à ceux marqués par le PSG en 2021 : une ultra-dépendance aux différences faites par Mbappé et une projection gagnante d’un milieu.

Le seul but des Belges a suivi une passe manquée de Lionel Messi en phase offensive (27e), Paris cédant en donnant l’impression d’être coupé en deux. Les attaquants se sont très souvent désintéressés du repli défensif. Mais il ne s’agissait là que de premiers pas, dans un contexte hostile. Il n’y pas eu que du négatif dans l’association des trois hommes sur le front de l’attaque.

Neymar têtu, Messi en rodage, Mbappé blessé

Les trois joueurs ne se sont pas marché dessus, chacun comprenant comment compenser les déplacements de son coéquipier ou en occupant l’espace inoccupé en phase offensive. Sur le papier, Messi était à droite, Mbappé dans l’axe et Neymar à gauche. Mais les positions ont très souvent bougé. Les rares combinaisons ont été prometteuses comme lorsque Messi a trouvé Mbappé pour son seul tir du match ou quand Neymar a accéléré pour Messi, fracassant la barre d’une subtile frappe enroulée du gauche (29e).

Après la sortie de Kylian Mbappé à la 50e minute, l’influence de Neymar et Messi a grandi. Les deux hommes se sont échangés 30 ballons (13 de Messi à Neymar et 17 de Neymar à Messi) et ravivé quelques réminiscences de l’ère barcelonaise et de la MSN. La succession des matches en dira évidemment bien plus sur le potentiel du nouveau trio offensif du PSG, mais reste à connaître la gravité de la blessure de Mbappé. Rien ne dit que Paris puisse compter sur ses trois stars dimanche contre Lyon (21h).

franceinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *