𝐑𝐞𝐜𝐫𝐮𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝟓𝟎𝟎𝟎 𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐚𝐧𝐭𝐬 : “𝐎𝐧 𝐚 𝐝é𝐜è𝐥e 𝐝𝐞 𝐟𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐢𝐩𝐥ô𝐦𝐞𝐬 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐫𝐞𝐜𝐫𝐮𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 ” (𝐌𝐨𝐮𝐬𝐭𝐚𝐩𝐡𝐚 𝐃𝐢𝐚𝐠𝐧𝐞)


Le recrutement des 5000 enseignants dans le cadre du programme d’urgence pour l’emploi et la réinsertion des jeunes suscite des polémiques.

En effet, selon le quotidien Rewmi, des postulants au recrutement se sont inscrits avec de faux diplômes.

Selon le Directeur de la Communication et de la Formation et porte-parole du ministère de l’Education nationale, Mouhamadou Moustapha DIAGNE, « de nombreux candidats ont introduit leurs dossiers avec de faux diplômes ». A cet effet, il estime que ceux qui se sentent lésés peuvent déposer un recours au niveau du ministère mais doivent prendre leur précaution car ceux qui n’ont pas de diplômes authentiques peuvent être poursuivis.


𝐂𝐚𝐬 𝐂𝐡𝐞𝐢𝐤𝐡 𝐎𝐮𝐦𝐚𝐫 𝐀𝐍𝐍𝐄 ……..


Par ailleurs, apportant des éclairages sur le quota d’enseignants octroyé à des militants du ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar ANNE, Mouhamadou Moustapha DIAGNE dément l’information et déclare que « le recrutement s’est fait sur la base de critères précis, concis …»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *