“Nous ne laisserons personne abattre Doudou Kâ, le dernier mohican de BBY en Casamance”. ( Par ElHadji Sarr)

Depuis l’avènement de Doudou Kâ à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD SA) et avec une dynamisation notée dans cet espace qui était moribond ces dernières années, il est sous les feux des projecteurs avec des attaques inexplicables de ses détracteurs.Ces attaques viennent de l’intérieur de la structure. Or nous autres qui sommes des compagnons politiques du président Macky Sall et qui, depuis avions toujours défendu les hommes de valeurs à l’image du DG de l’AIBD, qui n’hésite pas d’aller au front à chaque fois que le besoin se fait sentir, nous en laisserons personne tenter d’abattre le dernier mohican de Benno Bokk Yakaar en Casamance.

Apres avoir comploté contre tous les leaders politiques qui faisaient la force du président Macky Sall dans la zone, aujourd’hui, ils veulent s’en prendre à celui qui, dans ses actions vient en assistance, dans le plus profond de la Casamance. Une assistance aux villages en détresse qui ont des problèmes de transport de malades, surtout dans cette période de pandémie.

Le DG de l’AIBD demeure la seule personne qui veille au quotidien à l’accompagnement des malades dans les zones les plus reculées de la Casamance. Des Ambulances sont mises à la disposition des différentes communautés et les assistances pour le respect des gestes barrières sont des défis qu’il a relevés. Nous avons vu un Doudou Kâ pleinement engagé pour aider nos populations. Aujourd’hui, nous avons compris pourquoi il dérange.Le Sénégal ne peut pas continuer à laisser des gens tapis dans l’ombre, mus par les intérêts crypto-économiques s’en prendre à des jeunes qui inspirent, symbolisent et traduisent concrètement l’espoir dans le pays se faire abattre par ces derniers.

Voilà pourquoi nous nous insurgeons contre ces méthodes et types d’agissements lâches dont nous avons réussi à identifier les auteurs et que s’ils continuent à agir avec bassesse nous finirons par les étaler sur la place publique et dénoncer clairement leur machiavélisme.Voila pourquoi “Vison émergence” dit clairement qu’il faudra que ces personnes comprennent qu’elles viennent de déclencher quelque chose qui finira par se retourner contre leurs propres têtes.Aujourd’hui, ces personnes malintentionnées n’ont pas intérêt à laisser Doudou Kâ dérouler ses compétences parce qu’en moins de 10 mois à la tête de l’AIBD, l’espoir à fini par renaitre.

Aussi est -il que la fusion de l’AIBD et des ADS fait que certains n’arrivent pas à digérer cette pilule qui n’est autre que la volonté du chef de l’Etat qui a vu en Doudou Kâ un jeune dégourdit prêt à mettre en valeur sa vision.

El Hadji Sarr, Président du Mouvement “Vison émergence”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *