La 3e vague en baisse, l’importante déclaration d’Abdoulaye Diouf Sarr .

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, évoquant la tendance baissière notée ces derniers temps, a mis en avant les effets de la vaccination. D’où son appel à l’endroit des populations, à aller se faire vacciner. « Le vaccin est une solution et les populations ont conscience, avec la vaccination, on peut faire reculer la vague. Autre élément, c’est aussi la mobilisation des Sénégalaises et des Sénégalais.

Aujourd’hui, il faut reconnaître que les populations comprennent que nous sommes dans une situation où il faut se lever comme un seul homme et se défendre contre le virus », a-t-il salué.

Poursuivant, la tutelle ajoute « qu’il y a d’autres facteurs », expliquant ce recul. Dans ce sillage, elle a signalé que ses services « vont évaluer pour voir les déterminants, au plan global » de cette tendance baissière. »Toutefois, le ministre s’est voulu prudent, indiquant qu’il ne « faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ». Ainsi, a-t-il dit, « il faut rester droit nos bottes (et) poursuivre la riposte ».

Abdoulaye Diouf Sarr s’exprimait, ce jeudi, 19 août, en marge de la cérémonie de réception de deux centrales à oxygène destinées aux hôpitaux de Fann et de Dalal Diam. Les deux centrales de 40 m3 constituent le premier lot des 35 centrales commandées par l’État du Sénégal, pour résorber la tension sur l’oxygène. « Installées à Fann et à Dalal Diam, elles permettront de réorienter la distribution des bouteilles vers d’autres structures de santé », a déjà expliqué le directeur des Infrastructures, des Équipements et de la Maintenance au ministère de la Santé, Amad Diouf.

Avec Senenews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *