Kabrousse: Violée et engrossée, A. Diagne (18 ans) meurt lors de son accouchement

Âgée de seulement 18 ans, A.M. Diagne a été violée puis engrossée par le mari de sa tante, un certain Lamine Ndao. Malheureusement, lorsqu’elle accouchait d’un bébé prématuré de sexe masculin, elle a rendu l’âme.

Âgée de seulement 18 ans, A.M. Diagne a été violée puis engrossée par le mari de sa tante, un certain Lamine Ndao. Malheureusement, lorsqu’elle accouchait d’un bébé prématuré de sexe masculin, elle a rendu l’âme. C’est la tristesse à Kabrousse, dans le sud du Sénégal. Comme le rapporte le journal L’Observateur, une jeune femme de seulement 18 ans est décédée lors de son accouchement. Neuf mois plus tôt, la jeune dame en classe de Terminale a été violée par son tonton, Lamine Ndao.

D’après L’Obs, ce dernier servait comme marin dans l’Armée.Reconverti en convoyeur de fonds, Lamine Ndao, marié et père de deux enfants, aurait profité de l’absence de son épouse, tante de la jeune fille, pour la contraindre à coucher avec lui. Il aurait abusé d’elle à plusieurs reprises. Après une plainte déposée contre lui, il a pris la fuite. Il est activement recherché pour viol suivi de grossesse. Un décès qui risque de remettre sur la table le débat sur l’avortement médicalisé pour les femmes violées.

Avec Senenews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *