Mamadou Lamine Keita, la chute libre du faucon noir.( Par Sam Badiane)

Après avoir appauvri Bignona et avec un bilan squelettique à nous présenter, alors disons tout simplement qu’une mission presque impossible s’annonce pour celui en qui beaucoup de gens avaient placé leur confiance pour changer la situation qui n’a que trop duré et malheureusement qui s’est révélé être la plus grande déception programmée de l’histoire récente de BIGNONA.

Et dans cette mission impossible, il bottera en touche les questions importantes portant sur la vie de notre commune. Où peut-être dans ce temps médiatique où l’information est toujours plus rapide et changeante, ses subordonnés prêts à tout pour le protéger surprendront les Bignonois en donnant à chacun les moyens d’en comprendre le sens.

Je dirai plutôt Bignona (ékékéte), pourquoi ??Aucune infrastructure sérieuse de base, si on prend la place publique Moussa Coly, ça reste un chantier inachevé, la grande place de Bassene, la plateforme économique qui depuis une décennie peine à démarrer, le stade municipal.

Si on prend le nettoyage des caniveaux chaque année c’est deux phases qui sont budgétisées mais malheureusement on a vu tout récemment que ce sont les étudiants venus passés la fête de TABASKI avec leur famille qui s’étaient donné à cette activité et je leurs remercie de passage.

Donc il est claire que Lamine Keita ne va jamais pouvoir exécuter ses projets de développement ou sortir Bignona du trou d’air puisqu’il n’en a jamais eu. Son seul projet de développement, c’est de s’éterniser à la mairie puisque c’est son seul emploi.

Le don de soi pour la patrie Notre énergie, au service de Bignona commune Pour le vrai changement.

Par Sam Badiane, Pastef Bignona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *