JO de Tokyo 2021 (Marathon) : Eliud Kipchoge conserve son titre olympique

Le Kényan Eliud Kipchoge a remporté un marathon délocalisé et organisé très tôt pour éviter la chaleur et la moiteur de Tokyo. Les conditions locales n’ont visiblement pas gêné le tenant du titre, qui a fait la course seul en tête. L’homme qui a déjà couru le marathon en moins de deux heures (1 heure, 59 minutes et 40 secondes, record non-homologué) a cette fois mis 2 heures, 8 minutes et 38 secondes pour couvrir les 42,195 km.

Sous les applaudissements des quelques spectateurs venus assister à cet événement phare des Jeux Olympiques de Tokyo 2021, Eliud Kipchoge a franchi la ligne d’arrivée, le poing dressé. Le Kényan de 36 ans, qui a déjà couru le marathon en moins de deux heures (1 heure, 59 minutes et 40 secondes, record non-homologué) a cette fois mis 2 heures, 8 minutes et 38 secondes pour couvrir les 42,195 km.

Il a été suivi par le Néerlandais Abdi Nageeye, en argent, et le Belge Bashir Abdi, en bronze. Avec ce sacre, Eliud Kipchoge devient ainsi le troisième marathonien à conserver sa couronne aux JO, après l’Ethiopien Abebe Bikila (1960, 1964) et l’Allemand de l’Est Waldemar Cierpinski (1976, 1980). Il apporte au passage une 4ème médaille d’or au Kenya durant ces Jeux Olympiques, la 10ème de la délégation kényane durant ce rendez-vous nippon. Réagissant à sa victoire, Kipchoge a déclaré : « Je pense que j’ai rempli mon contrat en remportant le marathon pour la deuxième fois consécutivement ». « J’espère maintenant aider à inspirer la prochaine génération », a-t-il révélé au Guardian.« Cela signifie beaucoup pour moi, surtout en ce moment. C’était vraiment difficile l’année dernière, les Jeux Olympiques ont été reportés. Je suis heureux pour l’organisation locale du comité qui a rendu cette course possible », a-t-il ajouté.

Pour rappel, la victoire de Kipchoge est survenue à un moment où beaucoup doutaient de ses capacités, surtout après avoir subi sa première défaite en 7 ans, lors du marathon de Londres 2020. Cependant, il s’est racheté lors du marathon de la mission NM, aux Pays-Bas, des mois plus tard, pour poser un jalon pour les Jeux Olympiques.

Avec AFRIK.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *