Augustin Senghor :” Mady m’a traité de plagiaire. Je le suis. Il fait campagne, ça m’intéresse,….”

« Mady m’a traité de plagiaire. Je le suis. Il fait campagne, ça m’intéresse, parce que c’est mon adversaire. Mais, je vais le battre. Et si nous gagnons, on va prendre son programme. Tout ce qui est bon, on va le mettre dans le notre. Il l’a mis dans le commerce public, ça ne lui appartient plus. Je tiens à lui dire que je vais gagner et je l’appellerai pour qu’on travaille ensemble pour notre football. On n’a pas vu un programme plus pertinent que celui du consensus. Nous savons que nous avons la force et nous gagnerons. Ndamli a démarré avec la victoire de Djibril Wade, ça va se poursuivre avec le ministre Abdoulaye Sow et après demain (samedi 7 août).

Rien n’est plus représentatif de la base du football, qu’une assemblée générale ordinaire. Rien n’est plus représentatif que les présidents des 14 ligues régionales, qui jouissent de la légitimité locale. J’ai fait le tour des Ligues et les acteurs m’ont demandé de ne pas partir pour parachever le travail entamé au profit du Sénégal. La famille du foot m’a demandé de poursuivre.

Mady est arc-bouté sur son programme, sur ses convictions personnelles, sur sa personne. On ne peut pas aller solliciter les autres en voulant se replier sur soi-soi-même. Mady a attaqué tout le monde. Il a manqué d’expérience ».

Me AUGUSTIN SENGHOR◾️Candidat du « Consensus » aux élections de la présidence de la Fédération sénégalaise de football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *