Elections locales de Janvier 2022: ostracisme à l’égard des primo votants. ( Par Abdou Sané)


Le décret annoncant la révision exceptionnelle des listes électorales fait tout pour isoler les primo votants.Un gouvernement qui a peur de sa jeunesse.N’est-ce pas un aveu d’ échec dans la formulation ,la mise en oeuvre

de sa politique de promotion des jeunes?
Conscient de son impopularité a l”egard des jeunes, le gouvernement manipule le jeu démocratique pour empêcher les jeunes de voter.
Empécher les jeunes du processus électoral, c’est les obliger à s’exprimer autrement .
2022 n’est pas pas 2019. 2022 doit être l’ occasion de la prise en compte des aspirations légitimes de cette catégorie de la population..Inspirons nous des évènements tragiques de Mars 2021.


Reconnaissons la place des jeunes dans la vie de notre chére jeune nation.
Acceptons que le contexte actuel ne peut supporter d’autres convulsions d’autres remous
.Respectons les jeunes au même titre que les autres composantes de la société.

La volonté juvénile s’exprimera dans les urnes ou dans la rue.Et elle balaiera comme un fétu de paille les vestiges attardés d’ un pouvoir personnel qui n”est plus que l’ombre de lui même.


Abdou Sané, Ancien député, Militant Pastef Ziguinchor
Email: abdousanegnanthio@gmail.com
Telephone: +221701059618

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *