Ousmane Sonko ou un destin éclairé vers le palais..( Par Bodian Le Guide)

Des impôts et domaines à la présidence en passant par l’hémicycle, le patriote ou Ousmane Sonko subit le discours haineux et maladroit.


Le Sénégal ou le pays à outrance abusive dans le bas discours voit le jour.
Hélas!


Comment le discours d’appartenance ethnique a mis à terre la politique sénégalaise? A-t-il sa place ? La réponse est certainement négative.


Je comprends également la réaction des uns et des autres pour qui ils ont peur du changement de système tant parlé par Ousmane Sonko. Qu’y a-t-il de peureux quand le système est répondu ?
La réponse est certainement difficile à trouver mais un discours de haine se dégage.


Chères concitoyennes et chers concitoyens !
Ne laissons pas certaines personnalités jouer avec cet état d’esprit pacifiquement paisible mis en place par ce grand peuple sénégalais: la cohésion sociale.
La liberté d’expression ne se traduit pas par la liberté d’abus de langage
Ce pays, le Sénégal, qu’est le nôtre mérite respect et redevance. Vous voulez provoquer un désaccord ethnique, le peuple sénégalais est bien outillé pour dire non
vous voulez nous faire croire à l’idée du régionalisme, aucune force immature ne réussira à mettre en conflit un peuple bien éduqué et bien informé.


Il existe des esprits minuscules qui sont prêts à mettre le feu dans notre pays rien que pour des privilèges, mais le peuple est prêt à prouver que les ethnies au Sénégal vive dans la solidarité, la paix, la tolérance et partagent les mêmes valeurs: le vivre ensemble. Si vous voulez passer par la religion, le peuple est déjà en avance:
Je me prépare pour la fête de Pâques Chrétienne.


Vous voulez passer par le travail et les métiers, le peuple a formé le syndicalisme pour des intérêts communs: l’esprit du bien commun. Le manque de respect et de considération à un peuple affamé de changement, d’éthique et de déontologie est le chemin le plus aisé pour ce peuple d’identifier et de cerner les vrais ennemis de la République et de la nation.


Le Sénégal, pays de la téranga ou de l’hospitalité a réussi à inculquer chez les citoyens le sentiment de vivre ensemble,de vivre en paix, de vivre en conformité avec les valeurs, ce qui fonde la grandeur de notre jeune Etat.


Les actes édictés par la conscience collective ne sont pas donnés à n’importe quel esprit de basse pensée de s’y insérer en vue de diviser pour se faire voir.
À ces mots je considère Madiambal Diagne comme un ennemi et un microbe à la stabilité des idéaux qui fondent notre pays,le Sénégal.


À ces mots, je condamne l’exiguïté spirituelle de Mandiambal Diagne qui veut à tout prix brûler ce pays mais il a lamentablement échoué. À ces mots, je demande à la justice sénégalaise de saisir le dossier Madiambal Diagne, un occasion pour elle (justice) de laver son honneur en vue de revenir avec force dans la partie: c’est l’esprit de dépassement et de recouvrement d’une dignité perdue.


Si les Russes pensent que rien n’arrêtera leur président à son projet d’une Russie unie, forte et prête à faire face à n’importe quelle menace, donc il est temps d’en faire autant pour le patriote Ousmane Sonko, qui n’a dans son cœur l’épanouissement d’un peuple, et le retour à la dignité, chose qui prouve que le peuple est en quête de son vrai patriote et un patriotisme viscéral pour le bien de toutes et de tous.
Que Dieu bénisse le Sénégal !
Que le diable quitte le corps de Madiambal Diagne pour qu’il revienne à de meilleurs sentiments!

Bodian Le Guide apolitique et libre penseur dans les mémoires d’un enfant adopté avec dignité, mars 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *