« Je ne te suivrai pas dans ta démarche de haine envers la Casamance et de l’ethnie JOOLA »( Par Aly Diédhiou)

Il revient parfois que certains ratent la bonne marché de la nation en se focalisant sur la malhonnêteté intellectuelle comme arme de destruction d’honnêtes citoyens.
Doyen Madiabal Diagne, oui je te concède ce titre de doyen car vous l’êtes. Mais doyen je pense que tu es dépassé par le temps, par la vitesse de l’évolution du monde moderne, par et aussi surtout ce mot important dans notre métier « RESPONSABILITÉ » du journaliste.


Je ne te suivrai pas dans ta démarche de haine envers la Casamance et de l’ethnie JOOLA dont tu as ciblé dans ta sortie maladroite et malsaine pour la stabilité de notre chère nation.


Cher doyen après lecture de ton texte, j’ai compris que tu es un vrai danger public servant de ta plume et de ton organe de presse pour s’attaquer à la dignité d’une communauté digne et intègre. Deux notions dont tu ne connais pas la valeur dans ta vie.


A travers ton texte incohérent, mensonger et indigne d’un journaliste que tu prétends, j’ai vu une volonté manifeste de vouloir déstructurer cette cohésion du peuple et cette volonté de vivre en commun de l’ensemble des Sénégalais. Particulièrement dans ta cible, tu as voulu brûler la Casamance en tentant de mettre en mal les autres ethnies contre celle JOOLA.

En toute objectivité, je pense que tu t’es trompé dans ta cécité intellectuelle de cible. La Casamance est une et indivisible. Les communautés ont vécu ensemble depuis des siècles dans la cohésion, la solidarité et la paix. Nous nous sommes mariés entre ethnies, nous avons fondu des ménages sans distinction puis cela a fait naître cette ethnie si je peux l’appeler ainsi « ethnie Casamance » avec cette fierté de vivre ensemble.
Oui mon cher doyen, les Casamançais ne vont jamais te suivre dans ta conquête satanique.


Malgré nos divergences politiques, doyen Madiabal Diagne sache que Ousmane Sonko est notre frère de sang. Nous pouvons ne pas partager de vision mais nous n’allons jamais lui souhaiter de mal.


Chers Sénégalais et particulièrement mes frères et sœurs de la Casamance refusons de suivre ce satan de Madiabal Diagne dans sa quête de déstabilisation de notre volonté de vivre ensemble dans la paix.


Doyen tu parles de présence de rebelles lors des manifestations à Dakar. Encore une fois de plus c’est de l’insulte à l’endroit des forces de sécurité et de défense. Tu nous fais remarquer que l’Etat est incapable d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.


Cher doyen je te rappelle à la raison tout en te rassurant que ta plume ne sera jamais une arme de déstabiliser de la Casamance et des Casamançais dans leur cohésion sociale.
Nous sommes plus que unis dans la fraternité, la paix, la vérité pour un lendemain meilleur.

Aly Diédhiou Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *