Violation constante des droits des opposants politiques : La société Civile se radicalise…

Les appels à la résistance s’accroissent de plus en plus suite aux dérives autoritaires du régime de Macky Sall sur fond de « manipulation de la justice ». Après la coalition citoyenne « Le Peuple », puis le parti Pastef d’Ousmane Sonko et le mouvement citoyen Frapp France-dégage, c’est au mouvement Y’en a marre de sonner la mobilisation pour s’opposer à « Macky Sall, jadis opposant, qui s’est aujourd’hui transformé en monstre qui s’illustre par une violation constante des droits des opposants politiques »…

Avec Sénégal 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *