Bignona/ Blouf Buluf Jiito: MOTION DE SOUTIEN AU FRERE OUSMANE SONKO.( Document)

Union des Associations du Blouf Buluf jiito (Bulu ji) Récépissé N° 2309 MINT/APA du 11 avril 1967.

Thionck Essyl le 22 février 2021

OBJET : MOTION DE SOUTIEN AU FRERE OUSMANE SONKO

Le Bureau, le Comité directeur, le Congrès et l’ensemble des membres et sympathisants du Bulu ji, par la présente, expriment leur indéfectible soutien et leur solidarité à leur frère Monsieur Ousmane SONKO honorable Député à l’Assemblée nationale suite à un présumé viol sur la nommée Adji SARR.

En effet, les statuts du Bulu ji, conformes à une tradition ancestrale bâtie sur une équidistance vis-à-vis des partis politiques et des confessions religieuses, stipulent en leur article 2, alinéa 1 : ʺ ARTICLE 2 : Cette Association a pour buts :

D’unir et de réunir toutes les populations et les Associations du Blouf autour d’un idéal de paix et de développement basé sur l’entente fraternelle, le respect mutuel, la solidarité et l’entraideʺ.

En conséquence, Monsieur Ousmane SONKO, membre à part entière de cette Association faîtière et non moins originaire du terroir, à ses moments de gloire comme de détresse, mérite amplement le soutien et la solidarité de l’ensemble des filles et fils du Blouf. Considérant que l’honorable Député Ousmane SONKO est encore innocent dans cette affaire, le Bulu ji a le devoir moral d’assister tous ses membres en tous lieux, en toutes circonstances et en tous temps.

C’est pourquoi nous réitérons notre soutien à un valeureux fils du terroir et invitons tous les membres à formuler des prières pour une issue heureuse de cette affaire pendante devant la justice de notre pays. Aux autorités étatiques et judiciaires, nous demandons une absolue célérité et une équité dans le traitement de ce dossier inédit. Aussi nous appelons tout le monde au calme, à la retenue et au respect scrupuleux des lois et règlements en vigueur dans notre cher pays.

Vive le Bulu ji

Vive la République du Sénégal

Pour le Bulu ji Le Président en exercice M. Bourama DIEME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *