Monaco et les footballeurs sénégalais, un mariage de raison et d’ambitions!

Le Sénégal et l’As Monaco, c’est une une histoire vieille de plus de 70 ans. Entre l’As Monaco et les footballeurs sénégalais, c’est une histoire qui date depuis très longtemps, avec la signature, ce 21 janvier 2021 de Krepin DIATTA qui vient grossir les rangs du club de la principauté.
L’histoire débute en 1948 avec l’excellent milieu de terrain Boubacar Beye qui y resta jusqu’en 1950. Ensuite ce sera au tour de Roger Mendy (1988-1992), ce libéro de charme, transfuge de cette formation dans le Var, Toulon qui a disparu de l’élite française. On se rappelle de cette belle victoire de la JA face à Monaco(3-0) au stade Demba Diop, avec Albert Emon, Alain Moizan, Christian d’Alger, Jean Petit, Delio Onis, Claude Puel, Roland Courbis, Alain Courriol, Dominique Bijotat, Jean Luc Ettori, pour ne citer que ceux-là, tous d’anciens internationaux français et un certain Roger Milla.

Après Roger Mendy, il y a eu les pensionnaires du Centre Aldo Gentina d’El Hadji Malick Sy « Souris » l’ex gardien international, Tony Mario Sylva (1995-2004), le milieu de terrain Salif Diao et Moussa Ndiaye (1997-2000), Souleymane Camara (2001-2005), le milieu de terrain Djibril Diawara (1997-1999), le défenseur Massamba Lô Sambou (2006-2008), et Ibrahima Touré (2012-2013). Tous ces joueurs étaient des pensionnaires du Centre Aldo Gentina qui était le premier centre à nouer un partenariat avec un club français. Un autre gardien du nom de Seydou Sy portera aussi le maillot monégasque de (2014-2020)
L’attaquant sénégalais formé à la Masia Dia Baldé Keita signera à Monaco de 1997-1999. Enfin L’attaquant sénégalais transfuge de Bruges, Krépin Diatta vient d’augmenter la liste non exhaustive de la forte colonie des footballeurs sénégalais sur le Rocher. Il vient de signer un bail de cinq ans et les dirigeants misent beaucoup sur lui pour permettre au club de la Principauté de retrouver son lustre d’antan et atteindre ses objectifs avec une qualification à la prochaine Ligue Européenne des Champions. Nous lui souhaitons beaucoup de réussite, à l’image de certains de ses aînés qui ont leur histoire inscrite en lettres d’or sur les couloirs et vestiaires du stade Louis II. Il y a aussi Adama Diakhaby, le fils de l’ancien international sénégalais Ibrahima Diakhaby et Françoise Domado la grande sprinteuse tous deux anciens licenciés à la JA. Adama Diakhaby dispose d’une double nationalité franco-Sénégalaise.
MBJD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *