Robert Sagna confesse : ” Assome se bat pour les femmes du Sénégal…”

“Assome, cette dame se bat pour les femmes du Sénégal certes, mais pour les femmes de la Casamance particulièrement. Je connais l’engagement de Assome pour la Casamance. Il ne se passe pas un mois sans que je ne parle avec cette dame”. Ce sont là les propos tenus à Oussouye par Robert Sagna, président de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) au pouvoir.


Ce sage de la politique du Sénégal est par ailleurs président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc). Son témoignage fait dans le cadre du forum sur le retour des populations de Santhiaba Manjaque a bien son pesant d’or.


Les propos d’un sage de l’âge d’un homme politique sénégalais aussi avisé et ancien maire de Ziguinchor sont la confirmation de la démarche inclusive du ministre du commerce et des PME Assome Aminata Diatta qui, sur instruction du Président Macky Sall, travaille avec le reflex d’impliquer tout le monde.

L’emballement total actuel de l’opinion au profit de Assome n’est rien d’autre que la conséquence du modèle de leadership responsable dans la prise en charge des questions prioritaires qu’a assumé cette grande loyale entière acquise à son mentor Macky Sall avec à l’affiche la force de l’écoute, le sens de l’essentiel sans polémique. Pour preuve, elle n’a jamais cherché à accueillir de militants qui viennent d’autres responsables politiques de Bby.


La haute compréhension de cette dame de la nécessité d’une solidarité agissante entre leaders de la mouvance présidentielle pour le renforcement des bases du camp du pouvoir en Casamance, à Ziguinchor particulièrement lui fait dire ceci : ” Je ne suis pas en guerre contre un leader, ma mission politique est de participer à élargir les bases du Président de la République partout au Sénégal, particulièrement dans la banlieue de Dakar et en Casamance.”Ce qui explique son déploiement dans toutes les communes de Ziguinchor et même au-delà.


“L’efficience de l’action politique collective aurait été pour chacun à son niveau de se convaincre du gain à tirer de l’unité par la mobilisation de militants au profit de la coalition au pouvoir” affirme la dame de Keur Massar. Et aujourd’hui comme toujours, Assome se bat pour aider tout le monde à la base, à travers l’autonomisation des femmes et l’accompagnement des projets des jeunes. Le Président de la République ne demandait pas plus pour inverser la tendance dans la région.

Souleymane NIANG.( Teral24.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *