Équipe nationale du Sénégal : Ismaila Sarr Joue-t-il à sa juste valeur ? ( Par Chérif Sadio)

Normalement, Ismaila Sarr devait être notre deuxième couteau tranchant en attaque, après Sadio Mané. Il est très à l’aise depuis qu’il a signé un CDI dans le 11 de départ des Lions. Certes, il fait de bons matchs, mais pas à la dimension de tout son potentiel.

Ismaila Sarr a une bonne conduite de balle accompagnée d’une bonne vitesse d’exécution. Mais, le bémol est dans le dernier geste qui ne lui réussit pas ou qu’il ne réussit pas très souvent. Le jour où il assimilera à quel moment frapper droit au but, il fera très mal à ses vis à vis. Ses prestations en équipe nationale et en club sont bonnes, mais il doit encore hausser son niveau pour arriver là où il doit être.

À son poste, il lui est demandé de participer activement à l’équilibre de l’équipe, que ce soit lors de ses temps de construction (quand son équipe a la possession) que lorsqu’il s’agit de contenir l’adversaire (quand son équipe est dominée). Et quiconque le suit, sait qu’il le fait très bien parce qu’il est toujours à fond pour attaquer et défendre. Mais, est-ce que cela suffit ? Bien évidemment non, il faut savoir être décisif, surtout quand on a le talent d’Ismaila Sarr qui, pourtant, fait bien le lien entre l’attaque et la défense.

On peut tout lui reprocher sauf savoir accélérer le jeu, provoquer des débordements pour centrer, influencer le positionnement de l’équipe adverse quand la tienne a la possession ou élargir même les lignes adverses dans la verticalité, afin de créer des espaces favorables à ses coéquipiers (en club comme en sélection).

J’aime beaucoup sa façon de se positionner pour empêcher la construction des attaques adverses. Mais, est-ce que cela suffit ? Non, Ismaila doit être tranchant dans le dernier tiers pour son bonheur et pour le notre aussi. Il est de la catégorie des Vinicius Junior, ces footballeurs rapides au talent brut et ô combien fatiguants pour les adversaires, mais pas très lucides devant les buts dans la plus part des cas.

Pour moi, Sarr a largement le temps de bosser dur devant les buts et de faire de sa personne un attaquant dont les chiffres parleront toujours. Il a tout dans ses jambes et il doit savoir comment utiliser tout son potentiel encore une fois. Son talent n’est plus discutable.

Il a en lui tout ce dont un attaquant a besoin pour mettre à genou toute une défense sur un coup d’éclat. Mais, j’ai l’impression qu’il ne joue pas encore à sa juste valeur et il doit en être conscient. Cela commencera le fait qu’il prenne lui-même conscience du potentiel qui dort en lui.

Le fort des très grands footballeurs est le fait d’avoir compris qu’est-ce qui fait d’eux des joueurs d’exception et de savoir utiliser ce fort que d’autres n’ont pas.🤞

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *