Les 5 vérités dans l’affaire de l’audience supposée avec Mansour Faye.

1. La rencontre a bel et bien eu lieu en 2013, Sonko était encore Secrétaire général honoraire du syndicat autonomes des impôts et domaines (SAID) ;

2. Ce n’est point une demande mais une rencontre voulue par Mansour puis organisée par Cheikh Isaa Sall, camarade de promotion de Sonko à l’ENA et secrétaire général de la direction dirigée par Mansour.

3. Mansour l’avait supplié d’arrêter les sorties médiatiques contre la CREI et le régime Benno.

4. Mansour lui a proposé de rejoindre le président Macky Sall, il a refusé ;

5. L’audio a été enregistré par Sonko lui-même dans le but de démentir les allégations qui insinuaient que c’est lui qui a demandé à rencontrer Mansour Faye.

La grande révélation du soir :Sonko a été invité à témoigner à la CREI en 2013 pour qu’il révèle aux enquêteurs les propriétaires des sociétés ciblées par le régime dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Sonko, alors chef de brigade immobilière de Dakar, commença par celles qui appartenaient à Macky Sall et celles dont ses ministres sont propriétaires tout en révélantleurs impôts impayés, mais il a aussitôt été sommé d’arrêter. 《Dites-nous celles qui appartiennent aux dignitaires du PDS, mais pas celles qui sont détenues par nos amis de l’APR ! C’est ça qui nous intéresse ! , lui ont-ils dit.Walahi, cette CREI était truffée de bandits et de cruels magistrats alimentaires. Karim Wade a été leur plus grosse proie, mais dieu va tous les juger et leur affliger une correction à la hauteur de leurs conneries.

Déclaration du président Sonko résumé par le frère Ansou SAMBOU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *