Mawade Wade: Une philosophie encrée dans la compréhension du football.

Enseignant de formation, passé par l’école William Ponty, Mawade est né en 1928 à Saint-Louis. Il était un éducateur dans l’âme. Sa philosophie de vie, ses combats, il les transposait dans sa compréhension du football. Il plaçait l’humain et la créativité au centre de son projet de jeu. Extrêmement doué dans la motivation de ses joueurs, il lui arrivait de sortir carrément du cadre du football afin d’amener son poulain à se transcender. Il gagna beaucoup de matchs ainsi. Pour lui, le football était indissociable du projet de société qui gouverne un pays. « Nous pouvons puiser dans les vertus profondes de notre peuple une force qui nous permettrait, quels que soient les aléas de la vie, d’être parmi les forces émergentes de l’humanité » disait-il déjà en 1976.

*Sur le plan technique, il ira se former en Hongrie, à l’époque place forte du football. On dit même que c’est au cours de son séjour qu’il prit son accent unique et imprenable, qui faisait de lui un tribun hors-pair. Sur le terrain, Maa, comme l’appelaient ses proches, était un adepte du beau jeu. Il aimait répéter que le football n’était rien d’autre que de « l’intelligence en mouvement. » En lui rendant hommage à son décès, Joe Diop, son fidèle adjoint lorsqu’il dirigeait l’équipe nationale, dira dans une tribune *:

« La quête permanente de perfectionnement qui animait Mawade lui permit, au Sénégal et dans le monde, d’apporter une contribution inestimable débouchant sur une conception « humaniste » du football. Il s’orienta, avec ses amis du Miroir du football de François Thébaud, d’Afrique Asie de Mahjoub Faouzi, mais aussi avec ses collègues Lamine Diack, Jo Diop, Francky de Ouakam, etc., vers une organisation du jeu libérant les énormes ressources dans la création, la coopération et la solidarité. »

Avec Tout sur le Foot Local

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *