2e édition Concours national business: 120 PME vont bénéficier de subventions pouvant aller jusqu’à 20 millions (ministre)

2e édition Concours national business: 120 PME vont bénéficier de subventions pouvant aller jusqu’à 20 millions (ministre)

C’est dans un contexte économique très difficile que l’Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises (Adepme) a lancé la deuxième édition de son Concours National Business lundi 07 septembre 2020.

Selon le ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, qui présidait la cérémonie de lancement, « les résultats de « l’enquête de l’impact de la COVID19 sur les PME » initiée par l’ADEPME montre ainsi que les effets majeurs de la Covid-19 sur le fonctionnement/production des PME ont été ressentis en termes : d’annulation ou diminution des commandes clients (75%); de perturbation des chaînes d’approvisionnement (46%) ; d’annulation voyage commerciaux (39%) ; de rupture de stock ou surstockage (34%) ; et d’absentéisme du personnel (déplacements, risques sanitaires) (27%) »

Et que c’est pourquoi « cette deuxième édition du Concours National de Business Plans sera organisée avec pour objectif principal de soutenir les plans de relance de 120 entreprises ».

Madame Aminata Assom Diatta d’informer que « l’ADEPME, en travaillant de manière très intelligente avec l’APIX, et grâce à l’appui de la Banque Mondiale, a pu mobiliser sur financement de l’IDA (Association Internationale de Développement) 2.043.549.711 FCFA, dans le cadre du Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises, afin d’accompagner les plans de relance des PME touchées par les effets de la COVID19 ».

Toutefois, note le Directeur Général de l’ADEPME, cette activité concerne les PME de 1 à 7 ans d’existences et ayant une reconnaissance juridique et tenant une comptabilité.

Le ministre en charge du commerce et des PME indique que « les entreprises sélectionnées vont recevoir des subventions pouvant aller jusqu’à 20 millions de FCFA, avec en plus une assistance technique sous forme de formations, de modernisation de l’outil de gestion, d’appui à la certification, d’assistance à l’accès au marché et au financement ».

Elle a rappelé que la première phase avait ainsi permis « d’accompagner 815 entrepreneurs dans la formulation de leurs projets et la création d’entreprises, de soutenir 146 lauréats dans la réalisation de leurs projets à travers des subventions directes pour plus d’un milliard de FCFA et d’une assistance technique ayant pour objectif de renforcer leurs capacités ».

Aussi, « 416 emplois ont pu être créés pour une prévision de 200 emplois au démarrage du projet et la création d’entreprises dans toutes les régions du SENEGAL avec un soutien fort de nos secteurs porteurs. J’en profite pour encourager tous les lauréats de cette première édition, mais surtout les engager à l’effort substantiel pour maintenir prospères leurs entreprises », note le ministre.

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *