Dr Babacar Diop au Président Macky Sall: Il y aura une « révolution populaire et démocratique » s’il tente un troisième mandat

S’exprimant à l’occasion de l’ouverture officielle, ce samedi 22 août, de leur nouveau siège baptisé « Kër Guelwaar», Dr Babacar Diop dit rompre avec l’opposition classique pour construire une nouvelle société. Une société où tout le monde sera égal devant la loi ; une société basée sur la solidarité et l’entre-aide. 

Rompre avec la stratégie du parti « machine électorale »

Pour construire cette nouvelle forme de société, Dr Babacar Diop estime que son parti va investir le terrain de l’action en rompant avec la stratégie du partie « machine électorale ». 

« FDS est un parti politique Social nouveau. Nouveau par ses hommes et femmes et ses jeunes, de par son organisation et sa stratégie. Et nous décidons de rompre avec la stratégie du parti machine électorale, car la politique est un sacrifice pour nous », précise le secrétaire général national du parti les Forces démocratiques du Sénégal (Fds), Dr Babacar Diop. 

Mise en garde contre le Président Macky Sall. 

Commentant les événements qui se sont déroulés au Mali ces derniers jours, Dr Babacar Diop estime qu’il s’agit d’une victoire du peuple malienne. Il déclare que le chef de l’Etat sénégalais subira le même sort qu’Ibrahim Boubacar Keita (IBK), s’il tente un troisième mandat. Dr Babacar Diop insiste qu’une disposition clé d’une constitution démocratique est la mise en place de verrous empêchant la manipulation de la Constitution masquée sous le voile de la réforme. 

« Partout, en Afrique, où ces verrous se sont avérés défectueux et où les dirigeants ont tenté de manipuler les constitutions pour prolonger les mandats présidentiels, ils ont rencontré une résistance populaire remarquable« , a-t-il ajouté, réaffirmant avec force que la limitation des mandats est un acquis démocratique qui doit être protégé. 

« Au Sénégal, nous le disons clairement, Fds constituera le premier bouclier de la lutte contre toute nouvelle agression de la Constitution. Si Macky Sall tente le troisième mandat, il connaîtra inexorablement le même sort qu’Ibrahim Boubacar Keita », a notamment insisté le SG national des Fds. 

Dr Babacar Diop se dit solidaire avec les peuples guinéen et ivoirien dans leur lutte pour la sauvegarde de la démocratie et de leur dignité. Il invite les présidents Alassane Dramane Ouattara et Alpha Kondé à titrer une bonne leçon de ce qui s’est passé au Mali. 

Les prochaines élections au Sénégal

Pour ce qui est de l’organisation des prochaines élections locales et législatives au Sénégal, Fds exige le respect strict du calendrier républicain.  « Nous rejetons toute idée de confinement de la démocratie », a lancé Dr Babacar Diop devant la presse lors de la cérémonie d’inauguration de son nouveau siège qui a vu la participation des plusieurs acteurs politiques de l’opposition.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *