Situation confuse au Mali: Une tentative de coup d’Etat serait en cours

Une situation peu ordinaire règne actuellement à Bamako, capitale du Mali. Le personnel de l’administration publique, les banques, les marchés et les espaces publics sont fermés.

Des tirs auraient été entendus au camp militaire de Kati (camp Soundiata) à 15 kilomètres de Bamako, où se trouve une garnison militaire, l’une des plus importantes du pays. C’est de là qu’était parti la déstabilisation contre le président Amadou Toumani Touré (ATT) en 2012. Plusieurs ministres et généraux seraient arrêtés. Selon des témoins, repris par Rfi, des militaires se sont mis à tirer en l’air sans que l’on n’ait plus d’explications.

Il n’y a, pour le moment, aucune déclaration officielle. Des véhicules militaires convergent devant le département de la Défense. L’ORTM (Télévision nationale) a été évacuée pour raison de sécurité mais son signal n’est pas coupé.

Avec le soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *