BIGNONA : Koulounayes, l’enclavement tue l’économie.

Dans la zone de Kalounaye (Ziguinchor) essentiellement agricole, l’état de délabrement très avancé de la route allant de Dioubour-Boulindien-Bouréck-Mandouard 1-Tenghori-Bignona, freine les initiatives locales. Les productions agricoles ne peuvent pas être acheminées vers le reste du Sénégal par manque de voitures. Elles ne desservissent pas ces localités caractérisées par leur inaccessibilité en toute saison. Ce qui constitue une perte énorme pour les populations. L’Etat doit DÉSENCLAVER cette partie pour tirer profit de toutes les potentialités économiques dont regorge la zone de Kalounaye.

Selon Bassirou Sané président du Collectif des Étudiants de la zone de Kalounaye, des marches ont été organisées pour alerter les autorités locales et admintratives. Pour ce dernier :

  • La 1ere marche a été organisée en 2013 à Kalounaye, lorsqu’il était le président du COZEK (Collectif des Étudiants de la Zone de Kalounaye).
  • La 2eme marche en 2015 ici même à Dakar. Elle a été organisée par le CDK (Comité pour le Désenclavement de Kalounaye) dont il est le président.
  • Monsieur de continuer » C’est la première fois dans l’histoire du Sénégal, que les ressortissants de la Casamance marchent à Dakar dans la capitale du Sénégal. »

Entre 2015 et 2018, ce même CDK a tenu beaucoup de conférences de presse, de points de presse, de sit in pour demander à l’Etat de désenclaver Kalounaye.

En tant que président du CDK, nous avons déposé des mémorandums à la Sous-préfecture de Tenghori, à la Présidence de la République. Martèle Bassirou Sané

Toujours dans la même dynamique de recherche de solutions les audiences ont été accordées. Selon M. Sané :

« En 2015, nous été reçus en audience par le Gouverneur de la région de Dakar ;
En 2018, nous avons été reçus en audience par Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement de l’époque ;
Nous avons été reçus aussi par le Ministre Benoîte Sambou et d’autres autorités. »

Aujourd’hui, le lutte pour le désenclavement de la zone de Kalounaye est portée par le Forum de Kalounaye. Créée en octobre 2019 et fonctionnelle en janvier 2020, la plateforme d’échange Forum de Kalounaye est composée d’un Comité de Suivi Local (CSL) dirigé par le Président Yoro Ousmane Manga et d’un Comité de Suivi Nord (CSN) dirigé par le Président Arfang Sané. En exercice de leurs missions, les deux Comités ont rencontré respectivement en audience le Directeur général de l’Ageroute Sud et le Directeur général de l’Ageroute nationale. L’objectif c’est de connaître le niveau d’avancement du projet de construction de la boucle de Kalounaye. Au sortir de ces audiences, les autorités en charge de ce dossier ont rassuré les Comités, que la route de Kalounaye sera bitumée à la fin de l’hivernage 2020. D’ailleurs, un avis d’attribution provisoire de marché a été publié le 29 juillet 2020, dans le journal officiel.

Malgré les assurances de l’Etat qui ne sont qu’une promesse de plus, le Forum de Kalounaye est sur le qui-vive, et suit de très près ce dossier de construction de la boucle de Kalounaye.

Par cheikh Oumar Bodian


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *